Accueil Histoire à la carte > L'Europe et les Nations 1815-1914

Histoire de l’Europe au XIXe siècle : Congrès de Vienne - Printemps des peuples - nationalisme - minorités nationales - guerres balkaniques - empires coloniaux…

Auteur :
Viviane PADOL-SIMON professeur agrégée d’histoire

Voix : Alain SIMON

Accéder à l'ensemble
des 24 cartes


Europe and Nations 1815-1914

L'Europe et les Nations 1815-1914

Au cours du XIXème siècle, les aspirations nationales qui s’affirment en Europe modifient progressivement la carte politique du continent.

Ces transformations marquent également l’échec d’un certain « ordre européen » qui conduit au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

|

Ce dossier comprend 24 cartes animées. À titre d'exemple, vous pouvez consulter la carte :

Le Congrès de Vienne 1814-1815

Le Congrès de Vienne 1814-1815

Au cours du Congrès de Vienne, les quatre grands vainqueurs de la France - la Prusse, l’Autriche, la Russie et le Royaume-Uni - redessinent la carte politique de l’Europe et tentent de clore l’épisode ouvert par la révolution française.


Les premières contestations du Congrès de Vienne

La carte de l'Europe issue du Congrès de Vienne est très vite contestée et le tsar de Russie Alexandre Ier propose aux puissances européennes de coopérer dans le cadre de la Sainte Alliance pour conjurer toute remise en cause de l'ordre établi.


L’indépendance de la grèce

En 1821, les Grecs entament leur guerre d’indépendance contre les Ottomans.


L’indépendance de la Belgique

Le Royaume des Pays-Bas dessiné lors du Congrès de Vienne éclate en 1830.


La question polonaise

Les grandes étapes du démantèlement de la Pologne qui a connu son apogée aux XVème et XVIème siècles.


L’autonomie de la Serbie

Quelques repères sur l’histoire du royaume serbe depuis le XIIème siècle.


Les révolutions de 1848

L'épisode du «Printemps des peuples» de 1848 s'est soldé par un échec des forces libérales en Europe.


Le triomphe des nationalités 1850-1871

L'épisode du «Printemps des peuples» s'est soldé par un échec des forces libérales en Europe, mais dans la période qui suit les unifications allemandes et italiennes marquent le triomphe du principe des nationalités.


L’unification allemande

Bismarck forge l’unité allemande à travers 3 conflits successifs contre le Danemark, l’Autriche puis la France.


L’affaire des duchés

Dans les trois duchés de Schleswig, Holstein et Lauenburg, populations danoises et allemandes sont mêlées…


L’annexion de l’Alsace et de la Lorraine

Cette annexion illustre l’opposition entre les conceptions française et allemande de la nation.


L’unification italienne

Avec l’aide de la France, Cavour réalise l’unité italienne autour du royaume de Piémont-Sardaigne.


La question romaine

Pour les patriotes italiens, Rome est la capitale naturelle de l’Italie unifiée, mais le pape refuse de renoncer au patrimoine de Saint Pierre.


L’Autriche-Hongrie

Exclue de l’unité allemande, l’empire d’Autriche se transforme en un Etat binational : l’Autriche-Hongrie.


La Guerre de Crimée 1853-1856

France et Angleterre s’allient pour éviter la mainmise russe sur les détroits.


Vers le heurt des nationalismes 1871-1914

Au « concert européen » espéré lors du Congrès de Vienne s’est substitué un système d’alliances qui coupe l’Europe en deux blocs hostiles.


L’indépendance des peuples balkaniques

A partir de 1875, une série de crises bouleverse la carte des Balkans. En 1914, la partie européenne de l’empire ottoman se limite à l’Est de la Thrace.


L’indépendance de la Norvège

Les Norvégiens mettent fin à la tutelle suédoise en 1905.


La question irlandaise

Le déclenchement de la 1ère Guerre mondiale bloque la marche vers l’autonomie réclamée par les catholiques irlandais.


L’expansion de l’empire russe après 1815

L’expansion de l’empire russe se heurte au Japon, en Extrême-Orient, et aux puissances européennes dans la région des détroits.


Les empires coloniaux

En 1914, les empires coloniaux des pays européens ont atteint une dimension considérable.


Les minorités nationales en 1914

En 1914, certaines populations unies par une langue, une religion ou une histoire commune, aspirent à voir reconnaître leur autonomie ou à se constituer en nation.


L’empire ottoman : expansion et reflux

Quelques grands repères sur l’histoire de l’empire ottoman depuis le XIVème siècle.


Le déclenchement de la 1ère guerre mondiale

En 1914, les systèmes d'alliances précipitent l'Europe dans la guerre.


Histoire de l’Europe au XIXe siècle : Congrès de Vienne - Printemps des peuples - nationalisme - minorités nationales - guerres balkaniques - empires coloniaux…

© Histoire à la carte - Crédits