Accueil Histoire à la carte > La Seconde Guerre mondiale 1939-1945

Seconde Guerre mondiale : Invasion de la Pologne - campagne de France – guerre éclair- bataille d’Angleterre- opération Barbarossa – bataille de l’Atlantique- Pearl Harbor- opération Torch - Guadalcanal – El Alameïn - bataille de Stalingrad – bataille de Koursk – solution finale- conférences Téhéran, Yalta, Potsdam, - Jour J – capitulation de l’Allemagne – Hiroshima, Nagasaki

Auteurs : Olivier FORLIN, Maître de Conférence Université Pierre Mendès France Grenoble
Caroline Mackenzie
Vincent SEVIN

Voix : Alain SIMON

Accéder à l'ensemble
des 15 cartes


World War II : 1939-1945

La Seconde Guerre mondiale 1939-1945

L’invasion de la Pologne par Hitler en septembre 1939 déclenche la Seconde Guerre mondiale. Le conflit, principalement européen à l’origine, s’élargit à l’échelle mondiale avec l’intervention japonaise contre Pearl Harbor et l’entrée en guerre des Etats-Unis. Cette « guerre totale » mobilise l’ensemble des ressources économiques des différents belligérants et fait 50 millions de morts, majoritairement des civils. Le conflit s’achève avec la prise de Berlin par l’armée rouge en mai 1945 et les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki au début du mois d’août 1945.

|

Ce dossier comprend 15 cartes animées. À titre d'exemple, vous pouvez consulter les cartes :

La guerre devient mondiale juin 1941 – fin 1942

La solution finale

La marche à la guerre

En Europe arrivée au pouvoir de Mussolini et d’Hitler, remilitarisation de la Rhénanie 1936, l’Anschluss 1938, Conférence de Munich 1938, pacte germano-soviétique 1939.

En Asie protectorat du Japon sur la Mandchourie 1931, offensive japonaise sur la Chine 1937.


La guerre en Europe 1939 - mai 1941

Invasion de la Pologne septembre 1939, la drôle de guerre, Narvik, la grande offensive à l’Ouest, l’armistice juin 1940, bataille d’Angleterre, guerre sous-marine, occupation de la Yougoslavie et de la Grèce. Afrikakorps en Libye, Tobrouk.


La guerre éclair

Blitzkrieg, l’utilisation combinée de l’aviation et des divisions blindées permet à l’armée allemande de remporter des succès foudroyants au début du conflit.


La bataille d’Angleterre juillet novembre 1940

L’opération Otarie à partir de juillet 1940, les différentes phases de la bataille d’Angleterre, le Blitz commence le 7 septembre, les grands raids aériens sur Londres et les grandes villes anglaises.


La guerre devient mondiale juin 1941 – fin 1942

Opération Barbarossa juin 1941, siège de Leningrad, échec devant Moscou, offensive allemande de 1942, Stalingrad, Caucase.

En Asie Pearl Harbor 7 décembre 1941, offensives japonaises contre en Asie du Sud-Est. Batailles aéronavales mer de Corail, Midway, débarquement américain à Guadalcanal.


L’Europe allemande en 1942

La diversité des statuts des pays européens traduit le provisoire et l’improvisation du temps de guerre. Exploitation économique au service de la machine de guerre allemande, décret nuit et brouillard, conférence de Wansee, mouvements de résistance.


L’Asie Japonaise en 1942

En 1942, une grande partie de l’Asie du Sud-Est et des archipels du Pacifique sont sous domination japonaise , la « sphère de coprospérité »,  tutelle impérialiste japonaise.


Le tournant de la guerre fin 1942 -1943 

8 novembre 1942 débarquement en Afrique du Nord (opération Torch),  février 1943 capitulation 6ème armée allemande à Stalingrad, débarquement en Sicile et en Italie, ligne Gustav, bataille de Koursk.

En Asie fin de la résistance à Guadalcanal, la reconquête des îles Salomon, Gilbert et Marshall.

La bataille de l’Atlantique

L’économie du Royaume-Uni est largement dépendante de ses importations et la bataille de l’Atlantique a constitué un enjeu essentiel de la Seconde Guerre mondiale.


La victoire des Alliés 1944 – 1945

Offensives de l’armée rouge, fin du siège de Leningrad, insurrection de Varsovie, débarquement de Normandie juin 1944, débarquement en Provence août 1945, les Alliés sur l’Elbe, capitulation de l’Allemagne mai 1945.

En Asie les troupes américaines se rapprochent du Japon, bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, capitulation du Japon signée en septembre 1945.


La solution finale

L’antisémitisme d’Hitler et de son régime se radicalise avec le déclenchement de la guerre. Les ghettos polonais, les massacres commis par les Einsatzgruppen, les camps d’extermination.


Le débarquement et la bataille de Normandie juin - août 1944

« Opération « Overlord »  6 juin 1944,  débarquement sur les plages Omaha, Utah, Gold, Sword et Juno.

Bombardement et libération de Caen, tapis de bombes sur le bocage normand, percée américaine, Coutances, Avranches, poche de Falaise


Les opérations militaires en Asie 1944 -1945

Les offensives japonaises de l’année 1944 Birmanie, Chine
La progression américaine : les Mariannes, les Philippines, Iwo Jima et Okinawa.

La bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki, capitulation du Japon septembre 1945

Les principales conférences internationales 1941 -1945

Contrairement aux puissances de l’Axe, les Alliés ont régulièrement tenu des conférences internationales pour discuter des grandes options stratégiques, puis préparer l’après-guerre. Conférence de Casablanca, conférence de Téhéran, conférence de Yalta, conférence de Potsdam…


Les décisions des Alliés au lendemain de la guerre

Création de l’ONU, procès de Nuremberg et procès de Tokyo, occupation de l’Allemagne et  les grandes décisions territoriales en Europe et en Asie.


Seconde Guerre mondiale : Invasion de la Pologne - campagne de France – guerre éclair- bataille d’Angleterre- opération Barbarossa – bataille de l’Atlantique- Pearl Harbor- opération Torch - Guadalcanal – El Alameïn - bataille de Stalingrad – bataille de Koursk – solution finale- conférences Téhéran, Yalta, Potsdam, - Jour J – capitulation de l’Allemagne – Hiroshima, Nagasaki

© Histoire à la carte - Crédits