Cette vidéo fait partie d'une série de 19 cartes animées.

Voir série : L'expansion coloniale de l'Europe 1820-1939

S'abonner
Un exemple de carte animée

Conquête de l’Afrique : la course au partage

Cette carte fait partie d'un ensemble de 19 cartes animées portant sur L'expansion coloniale de l'Europe 1820-1939


Durant le dernier quart du 19ème siècle, dans un contexte de crise économique et de rivalités nationales, les puissances européennes nourrissent des rêves d’empire en Afrique.

La Conférence de Berlin, qui instaure la liberté commerciale sur les fleuves Congo et Niger, entérine, au nom de « l’ouverture à la civilisation », le principe et les règles d’un partage de l’Afrique déjà entamé.

Dès lors la course aux territoires, faite de négociations et de conquêtes militaires s’accélère, au point qu’en 1914, une quarantaine de colonies européennes sont délimitées, et seuls le Libéria et l’Ethiopie demeurent indépendants.

La France se taille un vaste empire au  nord-ouest de l’Afrique, avec :

- la Fédération d’Afrique occidentale française, contrôlée au prix de victoires contre d’opiniâtres résistances africaines ;

- la Fédération d’Afrique équatoriale française, plus tardive ;

- et le Maghreb, où elle impose son protectorat au Maroc, après une vive tension avec l’Allemagne qui obtient le Cameroun en contrepartie.

En outre, Djibouti, la Côte des Somalis et Madagascar sont devenues ses colonies.

Au terme d’accords de partage, le Royaume-Uni, principal concurrent de la France, consolide ses colonies en Afrique de l’Ouest.

Mais l’empire britannique africain se construit surtout en Afrique orientale et australe. Victorieux dans la terrible « Guerre des Boers » il annexe les Etats Afrikaners, avant de créer l’Union sud africaine.

Après la victoire sur les Mahdistes et l’incident franco-anglais de Fachoda, la jonction du Cap au Caire bute sur les possessions germaniques et portugaises qui demeurent dispersées.

L’Espagne est présente au Maroc, Rio de Oro et Guinée

En 1908, l’Etat belge rachète le Congo au roi Léopold II.

L’Italie, tard venue dans la course, ne parvient pas à vaincre l’Ethiopie, mais s’empare de la Libye en 1911.

Durant la Première Guerre mondiale, les puissances belligérantes prélèvent hommes et matières premières dans leurs colonies africaines. Celles de l’Allemagne sont le théâtre d’offensives des Français et des Britanniques qui, victorieux en Europe, se partagent l’empire allemand par mandat de la Société des Nations.

Sourd aux mouvements revendicatifs, cet impérialisme colonial européen triomphe comme argument de puissance pendant la crise mondiale des années trente.

En 1936 l’Egypte accède à une forme d’indépendance, mais l’Italie fasciste envahit l’Ethiopie pour former un empire oriental africain, à rebours de l’histoire.