Un exemple de carte animée

De la naissance à la chute de l'empire romain

Cette carte fait partie d'un ensemble de 8 cartes animées portant sur Rome et son empire


Rome, des origines à la chute de l’empire 

Rome, à l’origine modeste cité d’Italie, finit par dominer l’ensemble de la Méditerranée.

La ville a d'abord connu la royauté, puis la république et enfin l'empire.

De -753 à -509 Rome est gouvernée par des rois légendaires dont le dernier est Tarquin le Superbe.Sous la République la ville est gouvernée par le sénat, aux mains des Romains les plus riches, et par  deux consuls élus chaque année. Durant cette période les guerres sont très nombreuses.

Dans un premier temps Rome conquiert l’Italie.

Au cours des Guerres puniques, Rome combat Carthage, et s’empare de ses territoires en Méditerranée. La ville est prise et totalement détruite en -146

Vainqueur de sa grande rivale Rome part alors à la conquête du bassin Méditerranéen. Les armées romaines pénètrent ainsi dans le sud de la Gaule, en Espagne puis en Grèce.

Le prestige de ces victoires militaires  permet aux généraux romains de revendiquer le pouvoir politique. Le plus célèbre d’entre eux est Jules César. Il conquiert les Gaules et revient à Rome où il prend le titre de « dictateur à vie » avant d’être assassiné en – 44.Son fils adoptif, Octave, fonde l’empire. Il prend le nom d’Auguste et concentre entre ses mains tous les pouvoirs. Il élargit le territoire du monde romain jusqu’à trois grands fleuves : le Rhin, le Danube et l’Euphrate

C’est au début du 2ème siècle, sous le règne de l’empereur Trajan, que l’empire atteint ses plus grandes dimensions.A l’intérieur de ces frontières  la longue période de paix qui règne entre les différents peuples favorise la prospérité économique. Les habitants, principalement ceux des villes, adoptent  la culture et le mode de vie romain et en 212  l’empereur Caracalla accorde la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’empire.

Mais du fait de sa très grande taille l’empire romain est difficile à défendre et à administrer. Au milieu du troisième siècle des peuples germaniques : les Francs, les Goths,  les Alamans pénètrent profondément  à l’intérieur de l’empire. En 330 l’empereur Constantin fonde Constantinople, une deuxième capitale plus proche des régions de l’Est de l’empire. Soixante ans plus tard l’empire romain d’Orient et l’empire romain d’Occident sont définitivement séparés.   Dès le début du Ve siècle la situation militaire devient critique dans la partie occidentale.

En 406 plusieurs peuples germaniques, Vandales, Suèves et Alains  franchissent le Rhin, ravagent la Gaule puis gagnent l’Espagne. En 410 les Wisigoths envahissent l’Italie et pillent Rome. En 429 les Vandales passent en Afrique du Nord puis prennent Carthage. Le dernier empereur, Romulus Augustule, est déposé par le chef germanique Odoacre  en 476 ce qui consacre la fin de l’empire romain d’Occident. L'empire romain d’Orient subsiste jusqu'en 1453 sous l’appellation d’empire byzantin.