Un exemple de carte animée

Le voyage de Magellan 1519-1522

Cette carte fait partie d'un ensemble de 17 cartes animées portant sur Les Grandes Découvertes


L’expédition commandée par Magellan a pour objectif de rallier l’archipel des Moluques par l’ouest en contournant le continent américain.

Elle est financée par l’Espagne qui pourrait ainsi avoir accès à ces îles aux épices sans  traverser l’océan Indien qui est sous contrôle portugais.

Magellan connaît l’existence d’un océan entre le nouveau monde et l’Asie et il dispose d’informations sur la côte de l’Amérique du Sud jusqu’à la hauteur du Rio de la Plata.

La présence de cette profonde baie approximativement à la même latitude que la pointe sud de l’Afrique, laisse espérer à Magellan l’existence d’un passage à travers le nouveau continent.

La flotte de cinq navires quitte l’Espagne le 20 septembre 1519.

Au mois de décembre elle fait une première escale de quelques jours dans la baie de l’actuel Rio de Janeiro.

À la mi-janvier les navires atteignent le Rio de la Plata. Magellan comprend rapidement que cette baie ne constitue pas un passage à travers le continent et doit lutter contre une partie des équipages qui souhaite faire demi-tour.

Poursuivant sa route vers le sud la flotte rencontre des conditions météorologiques de plus en plus difficiles. Fin mars Magellan décide d’attendre la fin de l’hiver austral dans une baie bien abritée, la baie de San Julian.

Au cours de ces 5 mois d’hivernage l’explorateur fait face avec brutalité à une mutinerie, puis l’un des navires, le Santiago, chargé d’explorer une baie voisine fait naufrage.

La flotte repart en août. À la fin du mois d’octobre elle atteint une large baie dans laquelle la puissance des courants laisse penser qu’il s’agit du passage recherché.

Un mois de navigation est nécessaire pour traverser ce labyrinthe de canaux au cours duquel l’équipage du San Antonio se mutine et décide de reprendre le chemin de l’Espagne.

Les trois navires restant trouvent l’ouverture sur une nouvelle mer le 27 novembre.

La traversée du Pacifique est extrêmement longue et éprouvante. Après trois mois et demi de navigation les équipages, minés par la faim et le scorbut, atteignent l’archipel des Mariannes où ils peuvent partiellement se ravitailler avant de continuer leur voyage vers l’ouest.

L’expédition prend pieds aux Philippines le 17 mars 1521 mais Magellan est tué quelques semaines plus tard dans un affrontement avec des populations locales.

Compte tenu des nombreuses pertes en hommes un des trois navires est brûlé. Les deux derniers - le Trinidad et la Victoria - atteignent l’archipel des  Moluques, le but de l’expédition, le 28 novembre.

Chargés d’épices, les deux navires prennent alors deux directions opposées pour le retour. Le Trinidad échouera à retraverser le Pacifique d’ouest en est tandis que la Victoria décide de rallier l’Espagne par l’océan Indien.

Il passe le cap de Bonne-Espérance le 18 mai, remonte l’Atlantique, fait une escale aux Iles du Cap-Vert et parvient en Espagne le 6 septembre 1522 pratiquement trois ans après son départ.

Cette expédition qui a réussi la traversée d’un océan immense et totalement inconnu, constitue l’une des plus grandes prouesses de l’histoire de la navigation. Elle apporte surtout la preuve qu’il est possible de faire le tour de la terre par la voie maritime.