États-Unis : histoire territoriale

La Destinée Manifeste

États-Unis : histoire territoriale

En 1803, 20 ans après son indépendance, la jeune république américaine double de taille avec l’achat de la Louisiane, tandis que la progression des colons réduit progressivement les terres indiennes.
Au milieu du siècle, la thèse de la Destinée Manifeste apporte une justification à la poursuite de l’expansion territoriale et encourage les colons à « répandre la civilisation » sur toute la largeur du continent.
Pourtant la question de l’esclavage divise la nation.

Histoire des Etats-Unis - traité de Paris 1763 - traité de Paris 1783 - Guerre d’Indépendance - Déclaration d’indépendance - les 13 colonies - compromis du Missouri - expédition de Lewis et Clark - éviction des Indiens - question Noire - Destinée manifeste - rattachement du Texas - conquête de l’Ouest - immigration melting pot
L’Angleterre regarde vers l’Ouest

L’Angleterre regarde vers l’Ouest

Dans la seconde moitié du XVIe siècle l’Angleterre prend plusieurs initiatives en direction de l’Amérique : recherche du passage du Nord-Ouest, installation sur l’île de Terre-Neuve, création de la colonie de Roanoke bientôt surnommée la colonie «perdue ». Cette tentative est un échec mais prépare les futures colonies anglaises en Amérique

La Virginie berceau historique des Etats-Unis

La Virginie berceau historique des Etats-Unis

En 1606 le roi Jacques 1er accorde accorde une Charte de colonisation à deux sociétés par actions : la Compagnie de Virginie de Londres et la Compagnie de Virginie de Plymouth.

Les trois premiers navires affrétés par la Compagnie de Londres prennent la mer à la fin de l’année 1606 avec à leur bord une centaine d’hommes et gagnent la baie de Chesapeake.

La fondation des 13 colonies américaines

La fondation des 13 colonies américaines

Dans les décennies qui suivent la création de la colonie de Virginie, l’Angleterre installe des colons tout au long de la côte américaine entre la Nouvelle France au Nord et la Floride sous contrôle espagnol au Sud.

Les premiers colons sont en majorité des personnes victimes de discriminations religieuses en Europe.

La Naissance des Etats-Unis

La Naissance des Etats-Unis

Lors du premier traité de Paris de 1763, l’ensemble de la région entre Atlantique et Mississipi devient britannique.
Avec le deuxième traité de Paris en 1783, le Royaume-Uni reconnaît les 13 colonies comme des « Etats libres et souverains » et leur cède les territoires jusqu’au Mississipi.

La guerre d’indépendance

La guerre d’indépendance

La Déclaration d’indépendance signée le 4 juillet 1776, marque la rupture définitive entre les 13 colonies et la Grande Bretagne.
Les premiers affrontements entre troupes britanniques et milices américaines ont éclaté plus d’un an auparavant autour de Boston.

L’expansion territoriale (1790-1861)

L’expansion territoriale (1790-1861)

La recherche de nouvelles terres et la protection contre les ingérences étrangères conduisent rapidement la jeune nation américaine à repousser ses frontières extérieures.

L’admission des nouveaux Etats et la question Noire

L’admission des nouveaux Etats et la question Noire

Deux ordonnances en 1787 et 1789 fixent les règles d’admission de nouveaux Etats dans l’Union.
Rapidement la question de l’équilibre entre Etats libres et Etats esclavagistes fait l’objet de débats persistants.


L’expédition de Lewis et Clark (1804-1806)

L’expédition de Lewis et Clark (1804-1806)

A la suite de l’achat de la Louisiane en 1803, le Président Jefferson charge Lewis, son secrétaire particulier, et le capitaine Clark de conduire une exploration scientifique, politique et commerciale en direction du Pacifique.

La frontière du Nord et le partage de l’Oregon

La frontière du Nord et le partage de l’Oregon

Les richesses naturelles de l’Oregon, en particulier l’abondance des animaux à fourrure, expliquent la vive compétition entre Canadiens de la compagnie de la Baie d’Hudson et colons américains pour le contrôle de ce territoire.

Les pistes vers l’Ouest

Les pistes vers l’Ouest

L’accomplissement de la « Destinée Manifeste », qui invite à étendre le territoire des Etats-Unis jusqu’au Pacifique a été rendu possible grâce au tracé de plusieurs pistes transcontinentales depuis le Missouri.

L’éviction des Indiens jusqu’en 1840

L’éviction des Indiens jusqu’en 1840

La pression de la colonisation réduit progressivement les terres sur lesquelles vivent les Indiens.

Le rattachement du Texas

Le rattachement du Texas

Au lendemain de son indépendance le Mexique ouvre une partie de son territoire à la colonisation. Pionniers américains et européens s’installent au Texas pour développer l’élevage et la culture du coton.

La reconstruction et la fin de la « frontière »

La reconstruction et la fin de la « frontière »

La victoire de l’Union sur les Confédérés met fin à 4 années de guerre civile. Elle ouvre une période marquée par de fortes controverses sur la façon de refaire l’unité de la Nation.

Les voies ferrées transcontinentales

Les voies ferrées transcontinentales

Après de fortes controverses sur le choix du tracé, le « Pacific Railroad Act » de 1862 confie la réalisation d’une première ligne entre Ohama et Sacramento à deux compagnies : l’Union Pacific et la Central Pacific.

Immigration et Melting Pot

Immigration et Melting Pot

Dans la première moitié du 19ème siècle, un nombre croissant d’immigrants à la recherche de liberté ou d’un meilleur avenir économique, gagnent les Etats-Unis en provenance principalement d’Europe du Nord.

Les Indiens des plaines

Les Indiens des plaines

Dans les grandes plaines du Midwest, les tribus indiennes nomades suivent les migrations du bison qui constitue leur principale ressource.

La tentation impérialiste

La tentation impérialiste

Dès la fin de la guerre civile et avec l’unité retrouvée, le dynamisme de la conquête se manifeste à nouveau et conduit les Etats-Unis à regarder au-delà des frontières.